Your face is big data
Your face is big data

[CULT] Your face is big data

Egor Tsvetkov, un étudiant de la Rodchenko Art School, a travaillé sur un projet intitulé “Your face is big data”. Le concept était assez simple : il prenait en photo des personnes dans le métro et il essayait ensuite de les retrouver sur le réseau social VK (l’équivalent russe de Facebook).
Résultat ? Environ 60 à 70% des photos ont donné lieu à un résultat. Un chiffre assez exceptionnel dans le sens où, à partir de “rien”, Egor était capable de reconnaitre une personne et par la même “reconstruire une identité”.
Ce score met du coup une nouvelle fois en avant la puissance des algorithmes de reconnaissance faciale, dans un environnement “grand public”, ainsi que l’étendue de leurs bases de données. Mais aussi le narcissisme ambiant et la multiplication des selfies.
Avec tout ceci, c’est une nouvelle porte au stalking de cette charmante personne que vous croisez dans le bus… Plus sérieusement, cela montre que la vie privée a absolument besoin de réglages sur les internets pour qu’elle le reste et ne devienne pas publique…
Egor Tsvetkov, a student from the Rodchenko Art School, worked on a project entitled “Your face is big data”. The concept was quite simple: he took pictures of people in the tube and then tried to find them on the social network VK (the russian equivalent of Facebook).
Result? Approximately 60-70% of the photos resulted in a match. A rather exceptional figure in the way that, starting from “nothing”, Egor was able to recognize a person and by the same “reconstruct an identity”.
This score once again highlights the power of facial recognition algorithms, in a “general public” environment, as well as the scope of their databases. But also the ambient narcissism and the multiplication of selfies.
With all this, it is a new door opened for the stalking of this cute person that you come across in the bus …More seriously, this shows that privacy absolutely needs adjustments on the internets so that it remains so and does not become public …

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*