Boba, bounty hunter

Boba, comme Boba Fett, le chasseur de primes de la seule trilogie Star Wars.

Non pas que nous soyons interessés par l’argent, mais plutôt qu’au fil de nos déambulations il arrive parfois que nous trouvions quelquechose. Alors on remonte l’information, un peu comme un “bon” citoyen le ferait.

Et ce qu’on remonte peut-être varié. Une faute d’orthographe ou un lien mort. Un mot de passe dans un email en clair. Une variable corrompue ou qui passe mal. Ou encore une gestion incongrue de nos données.

Bref, pas du vrai bug bounty comme le propose Tonton avec Yes We H4ck. Mais quand même, comme ça nous fait mal aux yeux, on balance.
D’abord en privé, et puis ensuite ici.
Notre tableau de chasse est public.
Non pas pour afficher, mais manière de mettre un petit coup de pression. Parce que c’est (parfois) (malheureusement) la seule façon de se faire entendre.
Que ce soit vie privée, erreurs, orthographe : comme disait Nietzsche, “le diable se cache dans les détails”.

Règles de Boba

Règle nº1 : nous ne cherchons pas à nuire INTENTIONNELLEMENT
Règle nº2 : nous ne CHERCHONS PAS à nuire intentionnellement
Règle nº3 : si nous y arrivons, alors quelqu’un d’autre peut le faire
Règle nº4 : nous sommes francs et directs, faites de même (merci)
Règle nº5 : nous vous contactons avant de vous afficher, prenez cela en considération